phénomènes de foire

Chez Privat tout bouge et dépend de la suite. Positives molécules.

Sans doute à la genèse de ces différentes séries.

L’ombre de la mort n’y est jamais convoquée.

Elle a mieux à faire.

Chez Privat tout bouge et pourtant les différences demeurent intactes.

Il a mieux à faire.

Textes  de Thierry Delhourme « extraits de la colline sans fin » voir tous les textes

LES AUTRES SÉRIES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>